4 choses à retenir sur le complément de revenu

Sur Internet, on lit un peu tout et son contraire à propos des compléments de revenu, pourtant, au milieu de tous ces articles et de ces arnaques, on peut encore trouver quelques bouts de vérité.

Véritable opportunité ou perte de temps ? Le verdict ici :

1. Tout le monde peut prétendre à un complément de revenu :

Avec ou sans qualifications précises, si vous avez du temps libre et le bon esprit pour vous lancer, rien ne vous empêchera de prétendre à un petit complément de revenu sur Internet.

Surtout qu’en cette période du développement du télétravail, il est devenu possible sur Internet de découvrir de tout nouveaux emplois, créés uniquement pour s’adapter aux besoins de la toile.

À titre d’exemple, sur Internet, vous pourrez devenir modérateur d’un forum ou encore CM (Community Manager). Pour cela, tout ce qu’il vous faut, c’est être à jour avec les codes des réseaux sociaux, tout en ayant le sens de la répartie.

2. Ce n’est pas nécessairement une activité chronophage :

En fonction de la piste pour laquelle vous opterez afin d’obtenir un complément de revenu, vos tâches ne seront ni compliquées, ni trop longues à exécuter.

Par exemple, lorsqu’il travaille à mi-temps, un rédacteur de contenu web doit allouer entre 2 et 10 heures de travail par semaine à son activité secondaire.

Cela lui permet de gagner entre 20 et 150 € chaque semaine. Une somme tout à fait respectable qui viendra s’ajouter au salaire principal.

Par conséquent, même si vous n’avez pas beaucoup de temps libre, il vous est possible de trouver une activité qui ne vous prendra pas plus de 2 heures par semaine, afin de varier vos sources de revenus.



3. Des plateformes existent pour vous faciliter la vie :

A partir du moment où vous saurez quelle activité pratiquer sur Internet pour arrondir vos fins de mois, il ne vous restera plus qu’à trouver des clients capables de vous rémunérer pour ça.

C’est généralement cette partie qui en décourage plus d’un. Mais pas de panique, puisqu’il existe une multitude de plateformes dont la vocation est de vous mettre en contact avec vos futurs clients, monnayant une petite commission sur toutes vos missions livrées.

Que ça soit pour la rédaction en ligne ou les micro-services, vous trouverez des plateformes modernes qui vous donneront l’occasion d’évoluer en vous concentrant exclusivement sur vos missions.

4. Il s’agit d’une option évolutive dans le temps :

Une fois que vous aurez pris vos marques dans une activité secondaire, tout en parvenant à générer des revenus intéressants, rien ne vous empêchera de faire évoluer tout ça.

En effet, de plus en plus de personnes transforment leurs activités secondaires en activités principales. Ce n’est naturellement pas valable pour tous les secteurs, mais ça marche.

Un infographiste qui ferait ça à côté pour gagner un peu plus d’argent peut très bien devenir infographiste à temps plein pour gagner confortablement sa vie.

Diversifier ses sources de revenus, c’est aussi l’occasion d’avoir de nouvelles perspectives professionnelles.

Luc

Published By: Luc

Bonjour, je m'appelle Luc, je suis photographe, et j'aime beaucoup voyager. Jusqu'à récemment je travaillais pour une agence sur Paris mais j'ai décider de quitter la vie parisienne pour m'installer en province comme photographe indépendant. L'idée m'est venu de créer mon blog pour vous faire partager mon aventure. J'ai donc créé hexali.fr. Sur ce blog je partagerais avec vous sur divers sujets comme comment prendre de bonnes photos, quel matériel choisir. Mais aussi des conseil en matière de mode car pour avoir photographié de nombreux mariages dans ma carrière je vous ferais part des astuces que j'ai pu vous pour faire en sorte que cette événement soit le plus beau jour de votre vie. Je ferais en sorte de publier des articles régulièrement donc n'hésitez pas a mettre mon blog en favori pour pouvoir suivre mon actualité. J'espère que vous passerez un bon moment à me lire et je vous souhaite une bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *